La bonne étoile d'Elsie de Sarah Mc Coy


Ce roman est aussi connu sous le titre :
Un goût de cannelle et d'espoir

Edition : France Loisirs ou Pocket

4ème de couverture : 

Allemagne 1944. Naïve et innocente, Elsie traverse la guerre à l'abri de la petite boulangerie de ses parents et sous la protection d'un officier nazi, loin d'être indifférent à son charme. Lors de la soirée de Noël du parti, elle échappe de peu à un viol grâce à un petit garçon juif. Seul et sans défense, il demande à la jeune fille de le cacher. Prendra-t-elle le risque ? 
Etats-Unis, de nos jours. A 80 ans, Elsie s'active toujours derrière les fourneaux de sa boulangerie. Elle rencontre Reba, une journaliste venue l'interroger sur les fêtes de Noël du passé...


Mon ressenti : 
J'ai fini ce roman il y a plusieurs mois et pourtant, il est toujours là, dans un coin de ma tête. Elsie m'a marquée plus profondément que je ne l'aurai cru en refermant le roman. J'ai donc beaucoup de mal à poser des mots sur cette lecture !
Heureusement, je l'ai lu en lecture commune avec Candyshy, et l'avoir à mes côtés (même virtuellement) tout au long du récit, pouvoir échanger avec elle, fut un soulagement. 
Cette lecture n'aurait pas été la même sans toi alors merci encore pour tous nos échanges ! 

Ce roman aura été éprouvant émotionnellement, vous l'aurez compris. J'ai vécu une pléïade d'émotions durant ma lecture, la colère, souvent, le dégoût, la tristesse et l'espoir malgré tout.
Heureusement, les points de vue des personnages changent régulièrement ce qui permet aux coeurs fragiles comme le mien de faire des pauses. 

Parlons du roman un peu plus en détails tout de même. Au-delà de la 2nde Guerre Mondiale et de l'histoire d'Elsie, nous suivons également Reba, journaliste vivant de nos jours. Pour les besoins de son article, elle rencontre Elsie et Jane, sa fille. Entre ses trois femmes se noue une amitié sincère et Elsie dévoilera son histoire à Reba.

L'histoire d'Elsie m'a également amené à réfléchir. Que sait-on de ces civils Allemands qui ont vécu la guerre comme nous autres, Français ? Finalement, les cours d'histoire ne nous apprennent pas grand chose là-dessus. Les rationnements, les soldats, les menaces faisaient également partie de leur quotidien. Et j'ai découvert le Lebensborn, un endroit qui fait froid dans le dos.

Enfin, ce roman est porté par la plume de l'auteure. Elle réussit à nous happer dans son histoire dont on ne sort pas indemne. 

Un coup de cœur phénoménal pour ce roman qui aura marqué ma vie de lectrice d'une façon durable ! 


En bref :
Un roman magnifique et poignant porté par une héroïne à découvrir absolument !


COUP DE COEUR



Articles les plus consultés